16 juillet 2012

Interview de l'auteur Frédérique De Keyser

Bonjour à tous, vous allez bien? Je remercie de tout coeur Frédérique De Keyser auteur des livres Luxuria, Siana vVampire Alchimique en autre d'avoir répondu positivement à ma demande d'interview. Si vous ne la connaisser pas encore, alors voilà un bon moyen de la connaître et pourquoi pas de vous laissez prendre dans ses filets. Sur ceux, je vous embrasse et vous dit à bientôt pour des autres news.

 

 

 

 

Interview Frédérique de Keyser

 

 

Merci d’avoir répondu positivement à ma demande

Bonjour Séverine. Merci à toi d’avoir pensé à moi ;)

 

1) Peux-tu te présenter en quelques mots ?

 

En quelques mots… Je suis une grande bavarde mais je vais faire un effort.

J’ai 43 ans, je suis mariée et maman de 2 garçons. Je vis dans les Ardennes, tout près de la frontière Belge. Voilà pour l’état civil.

Quant au reste, j’ai peur d’être affreusement banale… Je mène une vie tout à fait ordinaire que je consacre à ma famille, la lecture et l’écriture.

Sinon, intellectuellement parlant, j’aime provoquer et sortir des sentiers battus ; je déteste les barrières et je suis passionnée par les mythologies, le Moyen-âge et l’ésotérisme.

 

2) Qu’est- ce qui t’a donné envie d’écrire ?

 

Une contrariété ! Je lisais une saga et ne cessais de bougonner contre l’héroïne et l’évolution des relations entre les différents protagonistes. De là l’idée de créer mes propres personnages a commencé à germer. Alors je me suis lancé un défi, celui d’écrire une histoire où les personnages feraient ce que je voudrais. Et pour voir si j’en était capable, parce qu’il fallait que ça sorte de ma tête et pour moi. Et ça a donné le Tome 1 de Siana.

 

Je rajouterai aussi que j’aime la langue française et les mots, je crois que cela a eu également un rôle important dans cette démarche.

 

3) Peux-tu nous parler de tes livres ?

C’est toujours avec plaisir que je parle de mes bébés.

 

Je commence par Siana : je voulais une héroïne vampire mais avec une singularité, pour la démarquer des héroïnes que j’avais rencontrées au fil de mes lectures. Mais je ne voulais pas pour autant laisser de côté mes premières amours : les vampires « traditionnels ». Alors me suis laissée porter par ma conception personnelle de ces êtres, du parallèle que je pouvais faire entre leur nature et l’Alchimie, tant pour Siana que pour les autres ; j’ai également tenté d’exploiter le sombre flirt entre Éros et Thanatos qui selon moi caractérise le vampire depuis sa métamorphose littéraire.

 

Pour Rayon de Lune, j’avais envie de mettre des loups en scène. L’animal, que je respecte profondément, me murmurait de jolies choses à l’oreille et faisaient naître de belles images dans ma tête que j’ai tenté de retranscrire dans ce roman.

 

Quant à Luxuria, je dirais que j’ai agi par esprit de contradiction ; je souhaitais offrir une approche différente du SM que celui servi dans les romans de Jenna Black. Sa vision de ces pratiques heurtait ma propre conception de la chose.

De plus, mettre en scène des démons m’a autorisé une grande liberté d’écriture, ce qui n’est pas négligeable et m’a également permis de puiser dans certaines de mes connaissances en ésotérisme pour créer mon intrigue.

 

 

4) As-tu de nouveaux projets ?

 

Oh oui, j’en ai. Beaucoup.

Trop ?

Je viens de terminer une série de cinq novellas pour un recueil qui sortira probablement à la fin de l’année et s’intitulera « Le Psyché d’Antéros ». Il s’agit de cinq romances paranormales mêlant fantastique et sensualité se déroulant à diverses époques historiques. J’ai tellement apprécié l’exercice que je compte poursuivre avec un tome 2, j’ai déjà les idées pour cinq ou six novellas supplémentaires.

En dehors de cela et des suites de mes romans déjà publiés, je suis en train de mettre au point une saga qui devrait comporter 7 tomes et mettra encore des vampires en scène (mais d’un genre totalement différent de ceux de Siana) des anges déchus et une déesse notamment.

 

5) As-tu eu du mal à trouver un éditeur ?

Pas vraiment en réalité. Bien entendu, j’ai essuyé quelques refus. Mais je n’ai pas abandonné et j’ai décroché mon premier contrat avec Rayon de Lune assez rapidement.

J’en profite d’ailleurs pour remercier encore mon éditrice de m’avoir laissé ma chance.

 

6) As-tu un genre littéraire préféré. Si oui, pourquoi celui-là et pas un autre ?

J’ai lu plusieurs genres au cours de ma vie, terreur, aventures, polars notamment. Mais il y a trois ou quatre ans, j’ai commencé à lire de la bit-lit et des romances paranormales ou non. Et je dois dire que la lectrice que je suis est comblée avec ces deux genres particuliers. Peut-être parce ces histoires réunissent un peu tous les genres que je viens de citer avec le plus de  l’amour et de la sensualité.

 

7) Que donnerais-tu comme conseil à une personne qui veut tenter l’aventure ?

Écrire pour le plaisir. Bosser, beaucoup, et persévérer. Savoir se remettre en question, tenir compte des conseils et accepter la critique même si ça fait mal. Et se dire qu’on ne peut pas plaire à tout le monde.

 

8) Qu’est-ce qui te fait le plus plaisir quand tu parles via les réseaux sociaux ou lorsque tu rencontre tes fans ?

Je suis toujours ravie lorsqu’une lectrice désire discuter ou me poser des questions à propos de mes romans. Et ce qui me fait particulièrement plaisir c’est lorsqu’on me dit que je peux rivaliser avec les auteures américaines !!!!

Sinon, j’aime aussi parler tout simplement avec elles, partager ou échanger des points de vue à propos de tout et de rien, papoter quoi.

 

Je te remercie d’avoir pris le temps de répondre à mes questions.

Et je te remercie d’avoir souhaité me les poser.

 

Vous pouvez vous procurez ces livres ici : http://www.facebook.com/l.php?u=http%3A%2F%2Fboutique.sharonkena.com%2Ffr%2F&h=5AQFoSy0E

Posté par sev62330 à 18:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Interview de l'auteur Frédérique De Keyser

Nouveau commentaire